Dimanche, nous allons enfin savoir à quoi s'en tenir avec les sondages :
1. Ils se plantent encore une fois > De grâce, la prochaine fois qu'un institut vous appelle, boycottez-le. Ne lui donnez surtout pas de réponse !
2. Ils voient juste > Alors là, ce n'est plus la peine de voter. Autant inventer tout de suite un nouveau régime : la sondageocratie.

" A voté ! "