kerouriec_1

 

 

 

La plage de Kerouriec à Erdeven, ce matin.


kerouriec_2

 

 

  

kerouriec_3

Au fond, l'îlot de Roëlan. Une petite réserve naturelle de 1,8 hectare gérée depuis plus de vingt ans par l'association SEPNB-Bretagne vivante, qui a en charge une centaine de sites sur les cinq départements bretons. Roëlan abrite des colonies de sternes nicheuses, de pétrels-tempête ou encore de goëlands.


kerouriec_4 

 

 

En fait, la SEPNB-Bretagne vivante est en passe d'acquérir cette île, d'ores et déjà interdite d'accès, afin d'empêcher d'éventuels visiteurs de déranger l'avifaune. Quelques irruptions peuvent suffir à causer d'importants dégâts. Et pas seulement pendant la période de reproduction (d'avril en août en l'occurrence). Un envol prolongé peut suffir à causer des déshydratations mortelles chez les plus jeunes sujets.