abbaye de coat malouen

C'est un lieu d'exposition unique en Bretagne, à Kerpert, près de Saint Nicolas du Pélem. L'abbaye cistercienne de Notre Dame de Koad Malouen, fondée en 1143 par Alain Le Noir, Duc de Richmond, gendre du duc de Bretagne Conan III, a subi les affres des guerres et du temps. Une fois n'est pas coutume, elle fut épargnée à la Révolution... mais en partie détruite en 1806 par son propre acquéreur, qui préféra construire un manoir à Trégrom, près de Lannion.

L'église avait même été reconstruite précédemment, au XVIIIe siècle dans un style classique avec son fronton triangulaire et sa coquille de Saint Jacques de Compostelle sur la porte. Sa façade ouest qui file vers le ciel témoigne même d'une certaine ambition dans sa reconstruction. Outre l'église, seul demeurait en élévation le bâtiment des hôtes. Il aura fallu attendre les années 1960 pour que les ruines soient inscrites aux Monuments historiques. 

Depuis 1993, Les Amis de l'abbaye de Coat Malouen ont entrepris la restauration du site et son animation : visites guidées, expos, théâtre, concerts se tiennent dans les anciennes écuries de 1710. Des fouilles ont notamment permis de dégager des fondations à partir desquelles oeuvrent l'association.

Photo : Les Amis de l'abbaye de Coat Malouen.