Vous avez dit Silicon Valley et libertarisme ?

 

"Le libertarisme qui est aujourd'hui à la mode dans la Silicon Valley (...) prospère sur l'idée de permettre à ces entreprises de se soustraire à toutes les règles au nom de la liberté absolue d'innover. Certains veulent même créer une île indépendante et soumise à aucune régulation au large du Pacifique. Quel paradoxe ! Les partisans du libertarisme refusent toute contrainte sur eux mêmes, tout en créant des services destinés à régir la vie de milliards d'individus.

« N'empiétez pas sur ma libre initiative, mais laissez-moi m'enrichir sur la liberté des autres... », voilà leur posture.

La Silicon Valley, c'est le royaume du cynisme absolu. Le génie de cette idéologie est que, contrairement à la colonisation, la silicolonisation ne se vit pas comme une violence subie. Au contraire, elle est souhaitée par ceux qui s'y soumettent."

Eric Sadin, philosophe, extrait de l'article paru dans La Tribune.

________

"Libertarianism, which is nowadays fashionable in Silicon Valley (...) thrives on the idea of allowing these companies to evade all rules in the name of the absolute freedom to innovate. Creating an independent island subject to no regulation outside the Pacific What paradox The proponents of libertarianism refuse any constraint on themselves, while creating services to govern the lives of billions of individuals.

"Do not encroach on my own initiative, but let me enrich myself on the freedom of others ...", here is their posture.

Silicon Valley is the realm of absolute cynicism. The genius of this ideology is that, unlike colonization, silicolonization is not seen as a violence undergone. On the contrary, it is desired by those who submit to it. "

Eric Sadin, philosopher, excerpt from the article published in La Tribune.