citroen C0

Une fois n'est pas coutume, voici un petit retour d'expérience... électrisant ! Amis lecteurs, vous l'aurez compris : éco-tourisme, langues régionales, ESS, environnement sont un tout. Et en la matière, outre "retaper" une chaumière, j'ai aussi décidé d'opter pour le mix énergétique. Certes imposible encore de se délester d'un véhicule longue distance (à part le choix de l'hybride) mais pour ce qui est des véhicules secondaires, il y a vraiment des choses à faire dans l'électrique. 

J'ai opté pour une Citroën C0, qui est certes l'un des véhicules électriques les plus limités en autonomie (120 - 130 km) mais c'est sans regret. Elle remplit son rôle avec un gros atout par rapport à la Renault Zoé (certes plus autonome) : la batterie hyper souple d'utilisation, que l'on peut brancher sur une prise standard chez soi et qui ne coûte pas un loyer... Moralité : non seulement on "schinte" son budget mécanique (kenavo kit distribution, pièces moteurs, vidanges et autres contrôles techniques...) mais on a réellement l'impression de "schinter" son budget énergétique : la location de batterie m'avait refroidi dans le principe, ayant finalement l'impression de remplacer (certes vertueusement) le budget carburant par celui de la batterie. Nous avons opté pour une formule de location de la C0 longue durée à 250 euros/mois assistance incluse (c'est 240 sans) et sans apport... et donc sans location de batterie. Résultat : nous consommons quelques heures de recharge sur les heures creuses. J'ai fait mon couche-tard plusieurs soirs : la batterie est rechargée en moins d'une nuit (souvent 2-3 heures suffisent) avec une consommation électrique équivalente à celle d'un sèche serviette de 500 watts... Je pense m'en tirer pour 150 euros d'électricité grand maxi par an, d'autant que la batterie de la C0 ne se décharge pas si on ne l'utilise pas !

Bref, que des avantages, mise à part l'autonomie. Il faut donc faire son petit calcul pour ses trajets...

citroen C0 2

Dans notre cas, on est ravi. Cela fait un peu plus d'un mois et demi et c'est cool.

Ah, juste un point : attention au (non) bruit : quand la C0 est à l'approche pour se garer le soir à la maison, on a l'impression d'entendre les roues d'une poussette passant dans la rue ! Ca vaut pour les piétons comme pour les animaux : on a remarqué que les chats et même les oiseaux se méfient moins du véhicule...

Quant à la vitesse, c'est très pêchu en ville. La montée un peu plus lente sur la voie express. Mais elle tient le 110 sans souci avec un peu de marge sous le pied. 

Bref, je ne comprends pas trop le peu d'intérêt que semble susciter encore la C0. Y compris vis à vis de la Zoé ou de la Blue Car (excessivement chère et peu adaptée à la voie express).