Joli contraste musical ♀/ ♂... à la sauce Tricky

 

La version originale (sortie en août 2017) :

 

 

Avec un petit faible pour la version remixée du DJ américain FaltyDL

Il a assuré la première partie d'un concert de Radiohead en 2011

(alors forcément... mais pas que !).

Posté par ar valafenn à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Emissions de CO2, Défense : les efforts de la France ne sont pas récompensés

La France pays le plus vertueux en emissions de CO2

http://www.carbonmap.org/#Extraction

Croissance du PIB, déficits pubics, contribution nette au budget de l'UE... La finance et les effets de la mondialisation pénalisent injustement la France qui fournit un effort largement au-delà de ses retours sur investissement en Europe et au sein des organisations internationales en matière environnementale ainsi qu'en matière de Défense.

Si le débat est judicieux concernant le remplacement inévitable, à terme, de l'atome, il masque trop souvent une autre réalité : des pays opposés au nucléaire comme l'Allemagne émettent du CO2 en masse et bénéficient à moindre coût d'une protection atomique assumée par la France et les États-Unis. Très ancré y compris dans la classe politique française, le self-bashing sert, à bon compte, les intérêts de nos amis voisins mais néanmoins concurrents économiques faute d'une véritable et équitable politique européenne commune.

La France est d'ailleurs le pays plus vertueux du monde en matière d'extraction (émissions de CO2 issus de l'extraction de gaz, pétrole, dérivés...) avec le Japon et la Suède. Ces cartes anamorphosées issues du site carbonmap sont éloquentes. Ci-dessous : l'émission d'énergie fossile et la production de ciment en cumul (2013) et en tendance (variation sur la période 1990-2011). La France est en recul de près de 10 % et émet moins que ses principaux voisins. Le Bénélux à lui seul (27 millions d'habitants contre 67 en France) émet quasiment autant de CO2 que l'Hexagone.

L'Ukraine et la Roumanie sont les pays où les émissions ont le plus régressé sur la période 1990-2011, mais en raison essentiellement de la chute du communisme et de la crise économique qui en a suivi.

émissions CO2 évolution et cumul

 

N'en déplaise aux Brexiters, les Anglais sont franco-allemands à 70 %

 

26C86A2700000578-3000998-The_study_found_that_Britain_can_be_divided_into_17_distinct_gen-a-4_1426776373068

 

"Nous aimons nous considérer comme étant différents de nos voisins européens. Mais les Anglais doivent beaucoup aux Français et une bonne part aux Allemands - du moins en ce qui concerne nos gènes." ("We like to think of ourselves as being different from our European neighbours. But the English owe a lot to the French and a fair amount to the Germans – at least as far as our genes are concerned").. 

Selon une étude réalisée sur un échantillon de 2.000 Britanniques, des chercheurs ont comparé les résultats aux données collectées sur plus de 6.000 personnes de dix pays européens. Résultat surprenant : 45% des Britanniques possèdent des ADN d'origine françase et 25 % allemande. Beaucoup plus, en tout cas, qu'avec les Vikings et les Romains.

L'étude distingue 17 "clans" génétiques bien identifiés dans l'actuel Royaume-Uni. Autre enseignement : le rapprochement avec les gênes des Français serait antérieur à la grande époque anglo-normande.

 

26C5974400000578-3000998-The_diagram_above_shows_the_European_ancestry_of_each_of_the_17_-a-4_1426698810757

L'étude pointe les différents ratios selon les régions : c'est en Cornouailles, dans le Devon et dans le sud de l'Angleterre que la "présence" française est la plus forte dans l'ADN de nos voisins d'outre-Manche, mais aussi dans le nord du pays de Galles, région également marquée par une forte empreinte génétique allemande. L'étude pointe également le fait que les Gallois possèdent la plus importante présence des premiers arrivants dans les Iles britanniques dans leur ADN, suggérant que les Gallois sont les plus anciens britanniques.

 

"Are the Welsh the truest Brits? English genomes share German and French DNA - while Romans and Vikings left no trace."

Scientists found that Britain can be divided into 17 distinct genetic 'clans'

The Welsh have the most DNA from the original settlers of the British Isles

English genomes are a quarter German and 45 per cent French in origin

French DNA dates from before the Norman conquests of Britain in 1066 

Despite their reputation for raping the Vikings left little trace of their DNA

The ancient Romans also left little of their DNA behind after their conquest

People in Cornwall and Devon form two distinct groups that rarely mixed

 

L'étude ne dit pas à quelle époque les premiers arrivants de l'actuelle France et de l'actuelle Allemagne sont arrivés. Dans le cas de l'ADN "allemand" il est fort vraisemblable que les grandes migrations des Angles, des Saxons et des Jutes aient joué. L'empreinte "française" seraiit nettement antérieure et distincte de l'empreinte romaine, probablement à l'époque celte et au néolithique. La forte présence au pays de Galles confirmerait le fort ancrage celte continental, ce qui n'est pas illogique.

 

26C5973D00000578-3000998-The_regions_of_ancient_British_Irish_and_Saxon_control_Credit_Na-a-11_1426699092383

 

Ah, une dernière info : les habitants du Yorkshire ne ressemblent à aucun autre :

 

les habitants du yorkshire ne ressemblent à personne d'autre

A quoi ressemble le gaulois à l'oreille ?

chant gaulois


Extrait d'une chanson du groupe suisse Eluveitie (folk/metal) très influencé par le répertoire celtique. Ils pratiquent de la flûte, de la cornemuse, du violon et de la vielle à roue... et chantent en Helvète. Autrement dit, dans un dialecte gaulois. Belle langue, neketa ? Et le Breton n'est pas loin...

 

♪ Omnos ♪ {Peur} - Petite fille - Je suis une jolie fille honnête, Pleine de vertue et de jeunesse. J'aime les fleurs de la forêt et les chansons. - Loup - Hé, jolie jeune fille, Que fais-tu dans cette forêt toute seule, Si loin de tes proches ? - Petite fille - Hé, joli garçon, viens ici ! Cueillons quelques fleurs Dans cette forêt ensemble ! - Loup - Je ne suis pas un garçon, je suis le méchant loup. Dans les bois je chasse, Je chasse pour la fleur de ta jeunesse. - Petite fille - Bien, cher loup, jouons à un jeu, Dansons une danse joyeuse, Chantons des chansons honorables ! - Loup - Je n'aime pas les jeux d'enfant, J'aime jouer à des jeux de loup sinistres Dans les profondeurs de la forêt, avec toi. - Petite fille - Loup sauvage, fait ce que Ton coeur désire, Mais je t'en pris : reste avec moi ! - Loup - Non, petite fille, je ne vais pas demeurer avec toi, Je ne reste pas avec toi et je ne t'aime pas. Je ne t'ai jamais aimé. - Petite fille - J'étais une jolie fille honnête, Maintenant je suis pauvre et submergée de honte. Maintenant, seulement l'étang profond m'attend.

Non les Irlandais n'en ont pas une plus grosse

 

ils n'en ont pas un si grosse que ça

Non, les Irlandais n'en ont une pas si grosse que ça. 
D'ailleurs, le gouvernement a décidé de modifier l'outil statistique qui la mesure (parce qu'on mesure tout, qu'est ce que vous croyez).
Faut dire que les derniers calculs en date étaient particulièrement généreux : + 26 % d'un trait de plume !
Ca laissait rêveur...

Du coup, les Irlandais culbutaient tout le monde en Europe, à l'exception des Luxembourgeois.
Seulement voilà. Une telle ré-évaluation s'est avérée source de mauvaises surprises, de déception, pour ne pas dire de frustration : considérant que les Irlandais en avaient une grosse, il n'y avait plus lieu de mettre en place des politiques de compensation ou de péréquation, surtout au sein de l'UE. 
Et tout cela, apprend-on, tenait à la pompe des actifs américains injectés dans nos amis irlandais !
Tout cela est bien derrière nous. Gage d'efficacité et de transparence, le nouvel indicateur reflètera mieux la réalité. Selon Reuters, un groupe d'économistes et d'universitaires présidé par le gouverneur de la Banque centrale irlandaise, Philip Lane, a lui-même conclu, dans une série de recommandations : 

"Il est d'une grande importance de fournir des évaluations fiables de la taille cumulée (...)."

Donc non, les Irlandais n'ont pas une si grosse... valeur ajoutée : ce 3 février, l'Irlande a décidé de modifier l'outil statistique qui la mesure en abandonnant le traditionnel Produit intérieur brut (PIB) pour un "Revenu national brut ajusté" (RNB).
Toujours selon cette même agence, en raison d'une fiscalité ultra accomodante, l'Irlande avait révisé son PIB de 26% après l'agumentation spectaculaire de la masse des capitaux rapatriés par les multinationales installées en Irlande. Une telle surévalation minorait artificiellement le niveau de la dette réelle du pays et faussait les performances irlandaises...


Brexiter's nightmare

 

brexit+nightmare 2

 

Sorry. 

 

Posté par ar valafenn à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

L' h o m m e a u g m e n t é

 

Sensation étrange, désagréable, depuis quelques années. Quand j'écris, j'ai l'impression que cela n'a plus de sens. Que c'est devenu une gageure. 

C'est anti-économique.

J'ai l'impression que tout le monde se dit que cela ne sert à rien. Que les blogueurs sont trop nombreux pour être tous fous mais qu'il faut être fou pour être blogueur. 

En 2017, réfléchir se passe de lire et d'écrire tellement tout est devenu intuitif. On le voit bien, l'intelligence répond à un autre instinct. J'ai longtemps pensé que l'école puis la société abrutissait nos neurones. Qu'elles tuaient nos pensées en les remplaçant par des préfabriqués. Des pensées déjà mâchées.

On nous aliénait à l'idée que d'autres s'étaient eux-mêmes faits des Idées, avec un grand I. D'autres. Plus intelligents. Intelligents, voyez-vous, comme du temps où l'intelligence était... mieux avant.

En 2017, l'intelligence aurait muté, devenant intuitive. Les bêtes à concours auraient-elles donc été détrônées ? Les ânes, enfin sacrés ? 

En 2017, la philosophie n'accouche guère plus que de souris. Les philosophes aussi ont perdu leurs strophes. Parce que les strophes sont des coquilles vides, vides de substance, des carcasses encombrantes qui cadenassent les idées auxquelles on finit par ne plus vouloir penser.

Penser.

Penser comme du temps où l'on pensait penser pour toujours. Détenant la vérité pour la nuit des temps. 

Mais ça, c'était avant. C'était ce que l'on croyait avant que ces foutus ordinateurs viennent nous concurrencer, puis tout emporter.

Les ordinateurs nous ont challengés. Il nous ont fait perdre conscience que la conscience n'est pas ce que l'on pensait. Les ordinateurs nous font perdre conscience que la pensée est non seulement démodée mais qu'elle peut être copiée, collée, partagée, cédée.

Avec les ordinateurs, l'homme tombe de son piédestal et se prend même à croire que les animaux lui sont égaux. Voire supérieurs.

Paradoxe.

L'intelligence artificielle nous fait perdre conscience, comme si elle nous faisait oublier le fait que la conscience était notre chasse gardée.

Non, l'intelligence n'est plus notre panacée. Nous sommes sur un pied d'égalité avec tous les vertébrés, les crustacés... L'intuitif natif nous oblige à penser intelligence augmentée, mais n'est-ce pas pour compenser ce que nous avons volontairement abandonné ?

En 2017, c'est donc enfin la Sainte-Trinité.

L'homme, l'animal et l'intelligence artificielle, tous sur un pied d'égalité...

Comme si l'homme avait rétréci à s'augmenter...

Posté par ar valafenn à 01:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2017

Ce proverbe irlandais explique (presque) tout

" Les Anglais pensent assis...     Les Français pensent debout...     Les Américains en marchant...     ... Et les Irlandais, à retardement ! "   
Posté par ar valafenn à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 février 2017

Silly quote Valley...

    "Le libertarisme qui est aujourd'hui à la mode dans la Silicon Valley (...) prospère sur l'idée de permettre à ces entreprises de se soustraire à toutes les règles au nom de la liberté absolue d'innover. Certains veulent même créer une île indépendante et soumise à aucune régulation au large du Pacifique. Quel paradoxe ! Les partisans du libertarisme refusent toute contrainte sur eux mêmes, tout en créant des services destinés à régir la vie de milliards d'individus. « N'empiétez pas sur ma libre... [Lire la suite]
Posté par ar valafenn à 13:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,