Economie/BZH : quel degré d'autonomie ?

Selon une étude très instructive de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), la Bretagne est l'une des régions de France les plus autonomes économiquement. " La région est nettement moins dépendante de l'étranger que les autres régions de France et cette forte autonomie résulte d'une densité importante de groupes bretons ", explique cette étude, synthétisée dans la revue Octant n° 100 (site Insee Bretagne). 
Sur 550 000 salariés employés dans le secteur marchand non agricole, 330 000 travaillent pour une entreprise ayant son centre de décision en Bretagne, contre 152 000 en Ile de France (28 %) et 36 000 à l'étranger (6,5 % contre 12 % en province).
Les grands groupes privés ou coopératifs bretons emploient à eux seuls près d'un salarié sur 5 et sont même très présents dans les autres régions de France, comme les Pays de la Loire, l'Ile-de-France et Rhône-Alpes. Les entreprises bretonnes emploient 55 600 personnes dans les autres régions, ce qui la place au 5ème rang des régions au plus fort rayonnement économique extérieur. 
Si l'on y ajoute la Loire-Atlantique, la Bretagne est même au 3ème rang.
Les autres régions fortement autonomes sont Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'Auvergne, le Languedoc-Roussillon et le Poitou-Charentes. A l'inverse, la Haute-Normandie, l'Alsace et la Picardie sont les trois régions les plus dépendantes des autres (Ile-de-France surtout) et de l'étranger.

Posté par ar valafenn