Lever des financements quand on crée une entreprise au féminin demeure compliqué. Le crowdfunding est un levier qui peut s'avérer très efficace pour y faire face.

Elles ne représentent que 32% des créations d'entreprise, un tiers d'entre-elles investissent moins de 3.000 euros et deux tiers sont en activité au bout de trois ans. En France et en particulier en Bretagne, les freins sont connus et les acteurs économiques bien conscients des barrières à lever : « Or, on a jamais eu autant besoins d'entrepreneurs, hommes ou femmes. C'est de la création que viendra la mutation économique », a défendu Anne Patault, la vice-présidente de la Région Bretagne en charge de l'égalité et de l'innovation sociale devant plus d'une centaine d'acteurs et d'adhérents de l'association...

A lire sur http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/56/actualite/conjoncture/entreprendre-au-feminin-le-crowdfunding-encore-sous-exploite-01-07-2016-298017.php