20 janvier 2014

Le Maquis de St-Marcel & la poche de Lorient en ebook

Première bataille des forces françaises après le Débarquement, les combats du maquis de Saint-Marcel dans le Morbihan restent méconnus. Ils ont pourtant contribué à contrarier en Bretagne, l'une des régions françaises les plus militarisées pendant la Seconde guerre mondiale, l'envoi en renfort des divisions allemandes sur le front de la Normandie. Actif, spontané, le maquis vit affluer au nez de l'ennemi 3.000 jeunes Bretons armes à la main. La folle journée du 18 juin 44, au milieu... [Lire la suite]

27 novembre 2012

5. LE TÉMOIGNAGE D'UN AGENT DE LIAISON

Le Liziotais Raymond Guillard au service de l'Etat major morbihannais   C'est par hasard que Raymond Guillard est entré dans la Résistance, au sein du maquis breton. Agent de liaison dès 1942, le maire honoraire de Lizio est l'un des protagonistes les mieux renseignés, à l'instar de Gilles Possémé, fondateur du musée de la Résistance bretonne de Saint Marcel, de M. et Mme Andersen-Bô et de Joseph Jégo, auteur d'un livre sur la question. Les premiers faits de résistance du jeune Raymond Guillard, agent de liaison pendant la... [Lire la suite]
16 octobre 2012

3. LE CAMP RETRANCHÉ DE SAINT MARCEL

L'afflux des maquisards et les parachutages à La Baleine   Le commandant Bourgoin, le lieutenant Marienne, le lieutenant de la Grandière. Les SAS du 4e régiment sont les premières troupes alliées à combattre en France dans le cadre de l'opération Overlord dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, dès 22 h. Plus tard dans la nuit, des sticks des 1er SAS embarqués depuis un aérodrome en Angleterre seront également parachutés dans le Morvan et dans la Vienne, tandis que les autres forces des SAS seront destinées à harceler les... [Lire la suite]
15 octobre 2012

2. L'ORGANISATION DU MAQUIS DANS L'EST DU MORBIHAN

 Les premiers actes de résistance du maquis morbihannais et l'opération Cockle   Dans les années 1940 à 42, certes quelques réseaux opéraient déjà dans certaines régions, notamment sur les côtes où des équipes de renseignement très actives agissaient. Mais sur le terrain, les actions étaient avant tout isolées voire individuelles*, l'essentiel de la Résistance s'organisant depuis l'Angleterre.  Dans le Morbihan, près du site où se tint la première bataille de la Libération, avant même celle du Débarquement en... [Lire la suite]