N'en déplaise aux Brexiters, les Anglais sont franco-allemands à 70 %

 

26C86A2700000578-3000998-The_study_found_that_Britain_can_be_divided_into_17_distinct_gen-a-4_1426776373068

 

"Nous aimons nous considérer comme étant différents de nos voisins européens. Mais les Anglais doivent beaucoup aux Français et une bonne part aux Allemands - du moins en ce qui concerne nos gènes." ("We like to think of ourselves as being different from our European neighbours. But the English owe a lot to the French and a fair amount to the Germans – at least as far as our genes are concerned").. 

Selon une étude réalisée sur un échantillon de 2.000 Britanniques, des chercheurs ont comparé les résultats aux données collectées sur plus de 6.000 personnes de dix pays européens. Résultat surprenant : 45% des Britanniques possèdent des ADN d'origine françase et 25 % allemande. Beaucoup plus, en tout cas, qu'avec les Vikings et les Romains.

L'étude distingue 17 "clans" génétiques bien identifiés dans l'actuel Royaume-Uni. Autre enseignement : le rapprochement avec les gênes des Français serait antérieur à la grande époque anglo-normande.

 

26C5974400000578-3000998-The_diagram_above_shows_the_European_ancestry_of_each_of_the_17_-a-4_1426698810757

L'étude pointe les différents ratios selon les régions : c'est en Cornouailles, dans le Devon et dans le sud de l'Angleterre que la "présence" française est la plus forte dans l'ADN de nos voisins d'outre-Manche, mais aussi dans le nord du pays de Galles, région également marquée par une forte empreinte génétique allemande. L'étude pointe également le fait que les Gallois possèdent la plus importante présence des premiers arrivants dans les Iles britanniques dans leur ADN, suggérant que les Gallois sont les plus anciens britanniques.

 

"Are the Welsh the truest Brits? English genomes share German and French DNA - while Romans and Vikings left no trace."

Scientists found that Britain can be divided into 17 distinct genetic 'clans'

The Welsh have the most DNA from the original settlers of the British Isles

English genomes are a quarter German and 45 per cent French in origin

French DNA dates from before the Norman conquests of Britain in 1066 

Despite their reputation for raping the Vikings left little trace of their DNA

The ancient Romans also left little of their DNA behind after their conquest

People in Cornwall and Devon form two distinct groups that rarely mixed

 

L'étude ne dit pas à quelle époque les premiers arrivants de l'actuelle France et de l'actuelle Allemagne sont arrivés. Dans le cas de l'ADN "allemand" il est fort vraisemblable que les grandes migrations des Angles, des Saxons et des Jutes aient joué. L'empreinte "française" seraiit nettement antérieure et distincte de l'empreinte romaine, probablement à l'époque celte et au néolithique. La forte présence au pays de Galles confirmerait le fort ancrage celte continental, ce qui n'est pas illogique.

 

26C5973D00000578-3000998-The_regions_of_ancient_British_Irish_and_Saxon_control_Credit_Na-a-11_1426699092383

 

Ah, une dernière info : les habitants du Yorkshire ne ressemblent à aucun autre :

 

les habitants du yorkshire ne ressemblent à personne d'autre


10 février 2016

Brexit : une politique fiction ?

  Elle se croyait Française, consultante, statisticienne au ministère de la Défense. Elle se réveille promue présidente de la Françangleterre à son réveil dans une chambre d'hôtel parisien ! Pour Clara, le cauchemar commence quand un Anglais, répondant nom de David Drogueron, la prend en charge : elle a fait un accident cérébral qui a effacé huit ans de sa vie. Plongée dans un jeu d'engrenages aussi plausible que paradoxal : le Brexit.   Le lien vers Amazon.
Posté par ar valafenn à 09:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 décembre 2014

Revenus médians par foyer : le classement surprise

  Les revenus médians par foyer en Europe, eurostat   Voici une nouvelle série statistique de l'Office européen eurostat, tout juste publiée, cette mi-octobre : celui des revenus médians par foyer en Europe, pays par pays, en euro. Le revenu médian est le montant qui sépare la population en deux parties égales. Autant de ménages (et non pas de personne) gagnent plus, autant moins. Ce critère sans appel révèle un nombre important de surprises et rompt certaines idées reçues. Tout d'abord, constat général : la crise de... [Lire la suite]
04 octobre 2011

LE CONTEXTE EUROPEEN EN 1996

Quel contexte politique et économique prévaut, en Europe, à la date du 1er octobre 1996 ? Depuis quand la construction monétaire tient-elle le devant de la scène ? Quels facteurs ont été déterminants dans la mise en place de l’ECU (European curency unit) puis de l’euro ? Autant de questions qu’il est nécessaire de se poser pour comprendre les grandes étapes de cette construction européenne et qui trouvent toutes leurs réponses dans l’Histoire. Ainsi, il est indispensable, avant toute chose, de rappeler que la volonté de construire une... [Lire la suite]
04 octobre 2011

"L'ETAT DE L'UNION"

Le nombre considérables d’articles publiés dans la presse quotidienne économique sur l’avancement de la construction européenne (institutions, harmonisation des législations, tractations sur le respect des critères…) démontre l’importance de ce sujet dans le contexte économique et international de l’époque, à quelques dizaines de mois de la mise en place effective de l’euro. Les médias sont unanimes pour constater que l’avancement de l’Union monétaire et, à plus grande échelle, de la construction européenne reposent non pas sur un... [Lire la suite]
Posté par ar valafenn à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 octobre 2011

LE RISQUE D'UNE EUROPE À PLUSIEURS VITESSES

Plus encore que le respect des critères de Maastricht, l’attitude de chaque pays membre est déterminante dans l’avancement de la construction européenne. Ainsi, l’euro ne peut aboutir sans un accord collectif entre tous les pays membres, ni sans surmonter certaines difficultés internes. Au-delà des atermoiements de certains petits Etats de l’Union – ils ont rarement retenu l’attention de la presse économique, à l’exception toute relative du Figaro (2) et des Echos (3) – la presse quotidienne économique retient surtout la persistance... [Lire la suite]
Posté par ar valafenn à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 octobre 2011

GRANDE-BRETAGNE : L'ETERNEL TROUBLE-FETE ?

Tous les observateurs s’accordent à penser que l’Union européenne et en l’occurrence la monnaie unique peuvent exister en l’absence de la Grande-Bretagne. Mais la position de Londres à l’égard de l’Europe menace certains équilibres et risque de fragiliser l’euro. La perspective des élections générales britanniques, en particulier, s’avère source d’inquiétude (elles interviennent en mai 1997). Si les Tories sont reconduits, la politique d’obstruction risque de se poursuivre. Si les Travaillistes gagnent, comme les sondages semblent... [Lire la suite]
Posté par ar valafenn à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,