03 mars 2013

TGV : La France anamorphosée ou siphonnée ?

  Ci-dessus, anamorphose des temps de parcours en TGV depuis Paris. Les lignes à grandes vitesse redessinent la France. Mais l'effet TGV est-il réellement un vecteur de développement en régions ? La carte de croissance des régions de France, curieusement, est une quasi parfaite inversion de la carte des distances en TGV. L'une des explications avancées : l'effet d'aspiration vers Paris de la Recherche et développement et de certaines entreprises. Les cadres peuvent même rester vivre en Province s'ils le veulent et prendre le... [Lire la suite]

25 février 2013

Lignes à grande vitesse : l'Europe anamorphosée

En complément de la carte de France des lignes à grande vitesse par anamorphose éditée ici, la carte ci-dessus réalisée par le CNRS de Strasbourg offre un autre point de vue sur le positionnement des régions d'Europe dans la course au rétrécissement des distances. Elle reflète en l'occurrence les temps de parcours à l'horizon 2015 par train à grande vitesse. La position de la Bretagne, peu favorable sur la carte de France par anamorphose se trouve à l'échelle européenne dans une position moins excentrée (la carte fait... [Lire la suite]
13 septembre 2012

TRAIN TO AVALON

    Cela devait être un festival de nouvelles lignes à grande vitesse (LGV). La France allait mettre les bouchées doubles. A l'arrivée, rigueur budgétaire oblige, ce ne sont plus que quatre lignes qui sont aujourd'hui financées et assurées d'être réalisées : la phase 2 du TGV-Est entre Metz et Strasbourg, Le Mans-Rennes, Tours-Bordeaux et le contournement Nîmes-Montpellier. Les deux prolongements au-delà de Bordeaux (vers Toulouse et Hendaye), la ligne Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL), Marseille-Nice ou... [Lire la suite]
Posté par ar valafenn à 09:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 juillet 2007

Un vague bruit lointain dans le landerneau

Etonnant. Plus ça va, plus la Bretagne jouit d'une notoriété, d'un renouveau culturel et identitaire fort. Je pense qu'il y a une unanimité là-dessus. Phénomène de réaction, je suppose. Car en réalité, les nuages s'amoncellent sur la province. On parle beaucoup des sondages canons et des médias dithyrambiques sur la méthode Sarko, sa généreuse ouverture à gauche... On entend moins parler de l'arrêté visant à abaisser le niveau en breton (cf note ci-dessous) ni de la récente décision du ministère de la Justice de détacher... [Lire la suite]