Emissions de CO2, Défense : les efforts de la France ne sont pas récompensés

La France pays le plus vertueux en emissions de CO2

http://www.carbonmap.org/#Extraction

Croissance du PIB, déficits pubics, contribution nette au budget de l'UE... La finance et les effets de la mondialisation pénalisent injustement la France qui fournit un effort largement au-delà de ses retours sur investissement en Europe et au sein des organisations internationales en matière environnementale ainsi qu'en matière de Défense.

Si le débat est judicieux concernant le remplacement inévitable, à terme, de l'atome, il masque trop souvent une autre réalité : des pays opposés au nucléaire comme l'Allemagne émettent du CO2 en masse et bénéficient à moindre coût d'une protection atomique assumée par la France et les États-Unis. Très ancré y compris dans la classe politique française, le self-bashing sert, à bon compte, les intérêts de nos amis voisins mais néanmoins concurrents économiques faute d'une véritable et équitable politique européenne commune.

La France est d'ailleurs le pays plus vertueux du monde en matière d'extraction (émissions de CO2 issus de l'extraction de gaz, pétrole, dérivés...) avec le Japon et la Suède. Ces cartes anamorphosées issues du site carbonmap sont éloquentes. Ci-dessous : l'émission d'énergie fossile et la production de ciment en cumul (2013) et en tendance (variation sur la période 1990-2011). La France est en recul de près de 10 % et émet moins que ses principaux voisins. Le Bénélux à lui seul (27 millions d'habitants contre 67 en France) émet quasiment autant de CO2 que l'Hexagone.

L'Ukraine et la Roumanie sont les pays où les émissions ont le plus régressé sur la période 1990-2011, mais en raison essentiellement de la chute du communisme et de la crise économique qui en a suivi.

émissions CO2 évolution et cumul

 


01 novembre 2013

La Bretagne et les régions françaises vues par le Bon coin

  Le site de data comeetie exploite de façon originale et instructive le vivier d'annonces du site Le Bon Coin. A partir d'anamorphoses, il redécoupe la France des régions en fonction de leur nombre d'annonces rapporté à la population ainsi qu'en données brutes. Caravaning, animaux, bricolage, livres, CD... Comeetie donne un autre regard sur les particularités régionales. Sans surprise, la Bretagne s'y trouve sur-représentée en matière de nautisme, mais également bien placée en locations de vacances, en vente de livres,... [Lire la suite]
03 mars 2013

TGV : La France anamorphosée ou siphonnée ?

  Ci-dessus, anamorphose des temps de parcours en TGV depuis Paris. Les lignes à grandes vitesse redessinent la France. Mais l'effet TGV est-il réellement un vecteur de développement en régions ? La carte de croissance des régions de France, curieusement, est une quasi parfaite inversion de la carte des distances en TGV. L'une des explications avancées : l'effet d'aspiration vers Paris de la Recherche et développement et de certaines entreprises. Les cadres peuvent même rester vivre en Province s'ils le veulent et prendre le... [Lire la suite]
28 février 2013

Régions d'Europe par aire : un défi aux lois de la géographie

  Les régions d'Europe par aire : de quoi s'agit-il ? D'une cartographie à l'échelle de données statistiques. Le résultat est toujours surprenant car il défie dès lors les lois de la géographie physique. Ci-dessus, l'Europe des régions par la population. Ci-dessous, celle par le Produit intérieur brut. On objectera que les chiffres (2000) ne sont pas très récents. Dommage. En l'espace d'une douzaine d'années, les variations ont été significatives. S'agissant de la population, on observerait un recul des régions allemandes et... [Lire la suite]
25 février 2013

Lignes à grande vitesse : l'Europe anamorphosée

En complément de la carte de France des lignes à grande vitesse par anamorphose éditée ici, la carte ci-dessus réalisée par le CNRS de Strasbourg offre un autre point de vue sur le positionnement des régions d'Europe dans la course au rétrécissement des distances. Elle reflète en l'occurrence les temps de parcours à l'horizon 2015 par train à grande vitesse. La position de la Bretagne, peu favorable sur la carte de France par anamorphose se trouve à l'échelle européenne dans une position moins excentrée (la carte fait... [Lire la suite]