07 juin 2013

La langue bretonne franchit la porte (grinçante) de l'Assemblée nationale

  Historique ? L'examen du Projet de loi de Refondation de l'école vient de s'achever en début de semaine à l'Assemblée nationale (lire également les propos de Vincent Peyon sur BFM). Il reconnaît pour la première fois dans notre législation l'enseignement bilingue français - langue régionale. "Il est même inscrit que cet enseignement doit être favorisé et que les familles seront informées des différentes offres d'apprentissage. De plus, les enseignants pourront utiliser l'apport des langues et cultures régionales... [Lire la suite]
Posté par ar valafenn à 13:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 février 2013

Petite réflexion sur le bilinguisme

  C'est une inquiétude de parent d'élève. Comment nos enfants vont-ils gérer leur avenir, s'y retrouver dans le labyrinthe d'une société de plus en plus complexe ? Il serait temps, grand temps, que cette complexité cesse de monter en crescendo. A défaut de révolution, n'est-ce pas vers un burn out généralisé que nous risquons de tendre in fine ? Chaque parent oscille sans cesse entre deux pensées parfois contradictoires : comment éveiller son enfant, favoriser sa capacité d'adaptation et par là favoriser une certaine... [Lire la suite]
Posté par ar valafenn à 22:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2007

BREIZH ECONOMY ?

L'équivalent d'une grosse usine. Ou du nombre d'employés d'un petit conseil général. Selon une toute récente étude de l'Office de la langue bretonne (Ofis ar brezhoneg), le breton a généré à ce jour plus de 1 000 emplois directs et équivalents temps pleins. En toute logique, près de 74 % de ces emplois sont tenus par les enseignants bilingues des filières Diwan, Div Yezh et Dihun (qui scolarisent en tout plus de 11 000 élèves) et par les enseignants des formations pour adultes. La gestion de structures concernant la langue bretonne... [Lire la suite]
26 mai 2006

LANGUE BRETONNE : QUELS ENJEUX, AU FAIT ?

La lecture d'un commentaire de Missines m'a fait réaliser combien on pouvait parfois - et c'est particulièrement vrai lorsque l'on est journaliste - s'éloigner d'une problématique et manquer de pédagogie quand on a l'habitude de suivre un sujet quasi quotidiennement. En l'occurrence, son comm' m'a fait prendre conscience qu'il n'est pas toujours très aisé de saisir les tenants et les aboutissants des revendications actuelles concernant la langue bretonne. Quel est le problème ? Pourquoi manifester alors que des classes en breton... [Lire la suite]