08 octobre 2012

CHEZ BABETH, PERROS GUIREC

Le miel d'Ouessant a la réputation d'être le plus pur d'Europe. Avec Olivier Roellinger, Élisabeth Cornily, alias Babeth, est la seule à proposer ce précieux nectar, récolté par le rucher-conservatoire de l'association pour la conservation de l'abeille noire bretonne. Pour préserver cette espèce à l'écotype bien local en Bretagne de l'explosion de sa mortalité, des apiculteurs l'ont introduite au pied du phare du Stiff depuis les Monts d'Arrée et les Abers où la menace se faisait sentir. A Ouessant, l'abeille noire, qui tire son... [Lire la suite]

27 septembre 2012

Les algues marines, Belz

    C'est l'autre gardienne du pont de Saint-Cado, l'île mythique de la ria d'Etel, également connue pour son îlot de Nichtarguer avec sa maison esseulée, perdue au milieu des flots. Depuis 1972, Le bar-restaurant Les Algues marines y fait le guet. Massive, la maison blanche, bâtie vingt ans plus tôt, contraste avec le paysage de carte postale. Avec ses grandes fenêtres panoramiques, le rade ostréicole n'en fait pas moins partie du paysage belzois. Du brut de décoffrage, de l'authentique. Aux Algues marines, le charme... [Lire la suite]
24 mai 2012

L'HÔTEL DU PORT, LA FORÊT-FOUESNANT

  RETOUR à L'ESPRIT DE MAMM GOZH    On rechigne bien souvent à servir à toutes les sauces le terme d'institution. Le mot vient pourtant à la bouche s'agissant de l'Hôtel Restaurant du Port à La Forêt-Fouesnant. Un établissement de qualité qui, mine de rien, sans coup d'éclat et avec constance, aborde son centenaire. Fondé par Anna Motreff, la grand-mère du chef Stéphane Baugam, au tournant des années 1910-1920, l'Hôtel du Port faisait office, à l'origine, de café-épicerie. Puis, dans les années 50, l'établissement... [Lire la suite]
17 mai 2012

LE BIGORNEAU AMOUREUX, DOUARNENEZ

  C'est un vieux-beau de promontoire, beau gosse des belvédères. Accroché à la corniche comme un coquillage à son rocher, il se mire dans les eaux de la baie de Douarnenez. A quelques encablures de l'Île Tristan, le cadre est inattendu, surgissant au détour d'un virage. Avec son bois lazuré couleur marine, sa porte et sa fenêtre écarlates, il en jette, le bigre. Et, fier de son effet, ne se prive pas de reluquer côté mer, du haut de sa terrasse, les jeunes demoiselles de la Plage des Dames. A Douarn', le Bigorneau Amoureux est... [Lire la suite]