35 chaussettes archiduchesse

 

« Ça me donne envie de faire mon linge tout le temps ! » Faut-il être maniaque pour scander une telle résolution ? En entrant dans le café-laverie Les Chaussettes de l’Archiduchesse, la réponse jaillit comme une évidence : « C’est fort de café et c’est culotté ! » Je reviens avec mon baluchon de linge sale ! Pensez donc : en lieu et place d’une sinistre laverie automatique aux murs blancs comme un linge et au carrelage transpirant, on débarque dans une beautiful laundrette pétillante, multicolore, entre univers hispanique à la Almodóvar et BD Super-héros. Sur cent mètres carrés en forme de U ouvert à tous les bouts, Céline Hervé vous accueille avec chaleur derrière un gigantesque comptoir rouge. Dans une aile du café-laverie, les machines. Dans l’autre, tout ce qu’il faut pour passer du bon temps autour d’un café, d’un cocktail ou d’un bon en-cas.

Ambiance vibrionnante

En guise de fond sonore, la musique, du jazz au slam en passant par l’électro, vous fait vite oublier, pendant ce temps, les folles chevauchées de votre linge en machine : « J’ai remarqué que les gens oublient souvent leurs chaussettes à la laverie. C’est comme ça que l’idée du nom m’est venue. Quand j‘en retrouve, je les accroche sur un fil et les clients viennent les récupérer ! »

Le concept, alliant déco récup’ et atmosphère vibrionnante, fait mouche. Il faut dire que Céline Hervé a fait tourner ses neurones comme une lessiveuse : « Il n’y a pas, à ma connaissance, d’autre café-laverie comparable en France. L’idée m’est venue quand j’étais étudiante à Rennes. La laverie automatique, c’était la corvée. Heureusement, il y avait un café en face dans lequel je passais beaucoup de temps en attendant. J’ai fait le rapprochement et je me suis rendu compte que ça manquait en France. Le concept est en revanche plus ancien aux États-Unis. » D‘ailleurs, la formule sied bien aux étudiants qui peuvent profiter en journée, quand l‘ambiance est la plus studieuse, d‘un espace wifi pour potasser leurs partiels.

Laverie ambiance latino et ludique

Des souvenirs d’enfance heureuse en Espagne « où de la famille tenait un resto et où c‘était souvent la fiesta » achèvent de convaincre la jeune prof d’espagnol qui décide de se mettre en disponibilité pour lancer l’affaire. En sept mois, le local est trouvé, bien situé dans un quartier fréquenté des étudiants rennais, et la boutique est aménagée. « Les retours ont été hyper positifs tout de suite. J’en suis à ma cinquième année et je ne changerais ça pour rien au monde ! », déclame Céline qui a plus d’un tour dans son sac et propose désormais des soirées slam, DJ ou théâtre les jeudis, vendredis et samedis soir. Quant au mardi, c’est soirée jeux de société. Mais tenez-vous le pour dit : malgré quelques propositions indécentes, les jeux de cartes déshabilleurs ne sont toujours pas autorisés. On ne va quand même pas tout déballer aussi sec !

 

i : Les Chaussettes de l’Archiduchesse, 18 rue Robien, Rennes, internet : lecafelaverie

&: Le guide de la Bretagne insolite & relax, extrait

(: Lefeuvre.