B u h e z U r V a l a f e n n

Alerte enlèvement

Alerte enlèvement,

(de mes sentiments.)

 

Un jour,

Une inconnue

M’a proposé

De se rencontrer

Dans un café

A Lorient.

Signe distinctif :

« Je porterai une écharpe rose. »

 

 

J’ai décliné.

J’au décliné l’alerte enlèvement

Enlèvement d’une vie trop bien pesée,

Trop bien pensée.

Je n’étais pas prêt à ça.

Pas prêt à échanger avec, qui sait

Pas plus d’ambigüité que cela.

 

Qu’attendre d’une inconnue

Qui m’a simplement découvert, nu

A travers ces pages ?

 

Tant de choses...

Fantasme de l’écharpe rose.

 

Alors, je revois le film,

La scène avec mon visage interloqué

Comme dans un miroir.

Moi, là, partagé, tiraillé.

 

Je n’étais pas prêt...

 

C’était il y a dix ans.

 

Dame écharpe rose ne m’a pas attendu

 

Tandis que j’expérimente, de mon côté,

Le remords. Le regret. Un peu des deux.

Parce que j’ai appris, depuis,

J’ai découvert,

Que mon cœur est trop gros

Pour un monde si peu disert...

 

Posté par ar valafenn à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Petite météo anglaise au hasard d'un vol retour

20190221_114015

 

Ahhh le climat anglais... Voici le sud du Royaume-Uni depuis un long courrier alors que je reviens de New York, cette fin février.

Les nuages et brumes matinales épousent la forme de la Grande Bretagne (on voit les coutours de la Cornouailles, le Devon, le Dorset et la région de Bristol) avec un débordement toutefois en mer formant un continuum blanc entre le pays de Galles et l'Irlande.

 

Posté par ar valafenn à 12:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

welkom bij Périgord

 

carte d'europe langues sur tweeter

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas de langue bretonne ou autre langue celtique qu'il sera question ici... mais de néerlandais.

Voici la carte des langues utilisées à un instant T sur Tweeter.

Outre confirmer que les Pays-Bas sont fortement densément peuplés, il appraraît aussi sur cette carte que ce sont de gros tweetos.

Mais regardez bien...

zoom carte des langues sur tweeter

La carte révèle aussi une curiosité assez inattendue : la forte présence de la langue néerlandaise dans toute une partie du Périgord.

Ongelooflijk*, non ?

*Incroyable

 

Posté par ar valafenn à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

British quiz...

 

ENGLAND AFTER BREXIT

Pragmatisme, opportunisme ou les deux ?

Parmi les quelque 200 000 Britanniques à avoir demandé en 2018 le passeport irlandais*, figure mathématiquement une proportion non négligeable de sujets de Sa Majesté ayant voté... pour le brexit.

* Pour obtenir un passeport irlandais, il faut que le demandeur soit né en Irlande du Nord ou en république d'Irlande, ou bien il faut qu'il ait un parent ou un grand parent irlandais. Selon les autorités, six millions de Britanniques seraient dans ce cas (source : France Info).

Ce passeport irlandais permettra ainsi aisément aux détenteurs de circuler dans toute l'Union européenne.

 

Posté par ar valafenn à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

TK BREMEN, EPILOGUE

 

 

C'est pas la faute du commandant de bord, seul inculpé.

Relax, Max, t'as ta relaxe.

L'avocat s'est payé le luxe de jeter le doute sur le Crossa,

le service opérationnel de surveillance en mer.

Des gens donnent de leur vie pour en sauver.

Et ce sont eux qui sont incriminés in fine.

 

Comme les personnels hospitaliers.

No comment.

 

 

Posté par ar valafenn à 13:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La réunification de la Bretagne est morte ? Vive la réunification !

bretagne+arrondissement de saint nazaire en bretagne

Logique contre logique.

Souvenons-nous de la partition de la Bretagne. Réalisée sur un coin de table par un haut fonctionnaire avec ses crayons de couleurs...

Ces mêmes pouvoirs publics n'ont de cesse de balayer du revers de la main tous les arguments en faveur d'une réunification de la Bretagne, pourtant souhaitée par plus des deux tiers des habitants de la Loire-Atlantique. Une pétition, actuellement en cours, a d'ores et déjà collecté plus de 75 000 signatures auprès des électeurs du département. Las : il en faudrait 100 000 pour obtenir la tenue d'un référendum local et le président du Conseil départemental, qui a reçu l'association apolitique Bretagne Réunie ces derniers jours, semble s'être pris à rêver que le compte n'y sera jamais !!!

 

L'un des arguments qui revient en boucle, dans la bouche et la gestuelle de nos représentants opposés, est d'évoquer le sort de Nantes et celui des autres départements des pays de la Loire... C'est ainsi : la Bretagne lésée doit avoir davantage d'égards pour ses voisins.

Mais soit.

Au jeu du redécoupage et des scrupules administratifs, il existe une solution qui ne ferait du tort ni aux élus nantais, ni aux élus ligériens : le rattachement de l'arrondissement de Saint-Nazaire à la Bretagne.

Ainsi la région des pays de la Loire serait sauve.

Et les deux capitales de région Nantes et Rennes seraient elles-aussi sauves.

Voici donc une proposition de sortie de crise qui préserverait les intérêts vitaux de nos voisins et qui, à défaut de renouer avec Nantes et son passé breton, permettrait de renouer avec un territoire historiquement bretonnant, dont la toponymie parle d'elle-même. Un territoire qui va du Croisic à Guenrouet, de Guémené-Penfao à Pornic, de Piriac à Saint-Gildas-des-Bois. Cela serait également l'occasion de rattacher les communes ligériennes du pays de Redon, à cheval sur deux régions administratives et trois départements.

Le résultat garantirait un minimum de cohérence géographique, historique, économique, culturelle et linguistique à la Bretagne. Sans maltraiter les fameux voisins ligériens.

Cela serait l'occasion de repenser le découpage départemental actuel avec plusieurs options :

1. La suppression des départements bretons et leur intégration à la Région Bretagne.

2. L'intégration de l'arrondissement de Saint-Nazaire au Morbihan.

3. La création d'un nouveau département spécifique.

Rappelons que l'arrondissement de Saint-Nazaire compte environ 320 000 habitants (340 000 si on y adjoint les communes du pays de Redon).

L'intégration de l'arrondissement à la Bretagne ferait porter la population de cette dernière à 3,640 millions d'habitants. Les pays de la Loire passeraient de 3,720 à environ 3,400 millions d'habitants.

Dans le cas d'un rattachement au département du Morbihan, celui-ci totaliserait une population de l'ordre de 1,080 million d'habitants, ce qui serait comparable à l'Ille et Vilaine et à peine plus que la population du Finistère.