revenus médians par foyer europe

Les revenus médians par foyer en Europe, eurostat

 

Voici une nouvelle série statistique de l'Office européen eurostat, tout juste publiée, cette mi-octobre : celui des revenus médians par foyer en Europe, pays par pays, en euro. Le revenu médian est le montant qui sépare la population en deux parties égales. Autant de ménages (et non pas de personne) gagnent plus, autant moins. Ce critère sans appel révèle un nombre important de surprises et rompt certaines idées reçues.

Tout d'abord, constat général : la crise de 2009 frappe l'Europe de manière inégale mais quasi générale. Seul pays atypique : la Norvège qui voit son niveau de vie s'envoler. Les revenus médians d'une famille type y progressent au rythme de 4000 euros/an pour atteindre les... 40000 euros. Ils ont doublé en moins d'une décennie ! Merci pétrole... et bulle bancaire et immobilière. 

Sur le continent : surprise, parmi les grands pays européens, c'est la France qui présente le revenu médian le plus élevé, ce qui était loin d'être le cas avant la crise des subprimes. En 2005, il était de 16000 euros en France contre 18500 au Royaume-Uni. En 2012, il était respectivement de 17100 et de 20000 euros. En clair, les Britanniques ont vu leur niveau de vie fondre, surtout si l'on intègre l'inflation et que l'on considère que le revenu médian par foyer était de 21000 en 2007 ! Même tendance en Allemagne : si le revenu médian est passé de 16400 à 19500 euros, il est tout de même désormais de 500 euros/an de moins qu'en France du fait de la précarisation croissante du salariat au bénéfice des marges des entreprises. La tendance est toutefois au rattrapage. L'Italie stagne depuis 2008 (14300 euros en 2005 à 15900 euros en 2011) tandis que le revenu médian recule en Espagne : s'il est passé de 10500 à 12500 euros entre 2005 et 2011, il baisse depuis 2009 : il atteignait alors 13300 euros. 

Le décrochage est logiquement plus important dans les pays dits périphériques comme l'Irlande passé de 18800 à 19700 euros (en deça de la France) entre 2005 et 2011 mais après un pic à 23000 euros en 2008. Tendance plus flagrante en Islande passée de 23700 à 19000 euros après un pic à... 32154 euros au moment de la crise des subprimes. La chute est d'autant plus impressionnante si l'on considère que l'Islande dépassait même la Norvège entre 2006 et 2008. En seulement une année, entre 2008 et 2009, il a reculé de... 10000 euros/an par ménage en moyenne !

A noter la belle progression régulière du niveau de vie au Danemark, en Suède, en Autriche et dans une moindre mesure en Finlande et aux Pays-Bas.