drapeau interceltique ebreizh

 

Réactualisation 2014. Petite radioscopie des pays celtiques. La comparaison permet notamment d'apprécier la place de la Bretagne dans ce groupe qui comprend également l'Ecosse, l'Irlande, le pays de Galles, la Cornouailles britannique, l'île de Man et la Galice espagnole.

S'agissant des langues celtiques, justement, la Galice n'est pas considérée dans cet ensemble où prévaut le gallois et le gaëlique, langues celtiques les plus parlées. Le breton suit avec environ 200 000 locuteurs.

Troisième région celtique par la population, la Bretagne est également 3e en terme de poids économique, après l'Ecosse, dont l'économie est portée par les hydrocarbures, notamment dans la région d'Aberdeen et l'Irlande, en fin de crise économique (son PIB a chuté de 15 % en trois ans).

Le PIB/habitant de la Bretagne est également au 3e rang après celui de l'Ecosse et de l'Irlande, devant ceux de l'île de Man, de la Cornouailles britannique, du pays de Galles et de la Galice. Les taux de chômage ne coïncident pas tous (deuxième ou troisième trimestre 2013 selon les régions). A noter l'affaiblissement économique du pays de Galles et de la Galice (dont le PIB a fondu de 60 à 56 milliards d'euros en un an), tandis que l'Irlande semble avoir enfin touché le niveau plancher de la crise (son PIB/habitant a fondu de près de 40 000 euros/hab. à 33 400 et s'est stabilisé depuis plusieurs trimestres. Le chômage baisse de nouveau en Irlande, en revanche il poursuit sa hausse en Bretagne qui s'éloigne de ses points bas des années 2008-2009 (7 % environ).

 

Les chiffres édités ci-dessous sont de 2012 et 2013 (sauf indiqué). Concernant le taux de chômage, il est comparé au niveau 2006. Il laisse apparaître une remontée très inquiétante en Irlande (10 points de plus), un doublement en Galice (à 21 %) ainsi qu'en Ecosse, au Pays de Galle et en Cornouailles britannique. En Bretagne, la hausse est nettement plus contenue (+1 point).

  

Enfin s'agissant de la population, les plus fortes croissances depuis 2006 reviennent à l'Irlande (+500 000 hab), tandis que la Bretagne gagne environ 150 000 habitants et l'Ecosse environ 100 000 habitants. La population stagne au pays de Galles et diminue légèrement en Galice.

La présentation de chaque nation celte est proposée par ordre décroissant de population.

 

drapeau-%C3%A9cossais

SCOTLAND / ALBA / ECOSSE

POPULATION : 5 317 000 hab. (2012)
SUPERFICIE : 78 790 km2
DENSITÉ : 67 hab/km2 (2012)
CAPITALE : EDIMBOURG (550 000 hab.)
PRINCIPALES VILLES : Glasgow (1 140 000 hab., 2012), Aberdeen (205 000 hab.)
STATUT : province autonome

PIB (milliards d'euros) : 138.6 (2012)
PIB/hab (euros) : 26 100 (2012)
Chômage : 7,5 % (mai 2013, 3,5 % en 2006)

Langue celtique : gaélique d'Ecosse ou erse (gàidhlig)
% de celtophones : 1,3 % (dans l'extrême nord-ouest et dans les îles d'Ecosse).
Statut de la langue : langue non officielle, non reconnue par le Parlement britannique. Enseignée dans des écoles bilingues. Nombre de locuteurs en baisse continue. A noter que le scot (langue non celtique, mais appartenant au groupe germanique) est parlé par 2,0 % des Ecossais et n'est pas non plus reconnu.

 

irlande1

IRELAND / EIRE / IRLANDE

POPULATION : 4 670 000 hab. (2013)
SUPERFICIE : 70 280 km2
DENSITÉ : 66 hab/km2 (2013)
CAPITALE : DUBLIN, 1 102 000 hab. (2013)
PRINCIPALES VILLES : Cork (190 000 hab.), Limerick (100 000 hab.)
STATUT : état indépendant

PIB (milliards d'euros) : 156.5 (eurostat 2012), 160.0 (CIA, 2012)
PIB/hab (euros) : 33 400 (eurostat 2012)
Chômage : 12,6 % (octobre 2013, 4,5 % en 2006)

Langue celtique : gaélique d'Irlande (gaeilge)
% de celtophones : 33 % (mais selon certains linguistes, 10 % le parlent couramment). Dans les Gaeltachtai, enclaves dans l'extrême ouest de l'Irlande, la proportion avoisine les 70 %.
Statut de la langue : langue officielle comme l'anglais, enseignement désormais obligatoire (la proportion de gaélisant progresse donc de nouveau).

 

bretagne1

BRETAGNE / BREIZH

POPULATION : 4 532 000 hab. (2013)
SUPERFICIE : 34 070 km2
DENSITÉ : 133 hab/km2 (2013)
CAPITALE : RENNES (conseil régional, 325 000 hab.)
PRINCIPALES VILLES : Nantes (580 000 hab.), Brest (200 000 hab.)
STATUT : région

PIB (milliards d'euros) : 110 (Loire Atlantique incluse, estimation 2012)
PIB/hab (euros) : 24 400 (Loire Atlantique incluse, estimation 2012)
Chômage : 9.4 % (2e trimestre 2013, 7,9 % en 2006)

Langue celtique : breton (brezhoneg)
% de celtophones : environ 5 % (dont entre 1 % et 2 % en Haute-Bretagne, entre 8 et moins de 15 % dans le pays vannetais, environ 20-25 % dans le Trégor, près de 25 % dans le Léon et environ 25-30 % en Cornouaille - à ne pas confondre avec la Cornouailles britannique).
Statut de la langue : langue non officielle, non reconnue par la France, mais reconnue par la région Bretagne. Enseignée dans des écoles bilingues. Nombre de locuteurs en baisse continue. A noter que le gallo (langue non celtique, mais appartenant au groupe roman) est parlé par moins de 2 % des Bretons et n'est pas non plus reconnu.

 

pays de galles drapeau

WALES / CYMRU / PAYS DE GALLES

POPULATION : 3 063 000 hab. (2012)
SUPERFICIE : 20 720 km2
DENSITÉ : 148 hab/km2 (2012)
CAPITALE : CARDIFF (317 000 hab.)
PRINCIPALES VILLES : Swansea (225 000 hab.), Aberystwyth (80 000 hab.)
STATUT : province autonome

PIB (milliards d'euros) : 60.5 (2012, eurostat)
PIB/hab (euros) : 19 750 (2012)
Chômage : 8,2 % (mai 2013), 4,4 % (2006)

Langue celtique : gallois (cymraeg)
% de celtophones : 19 %, essentiellement dans le nord et l'ouest du pays de Galles.
Statut de la langue : langue officielle reconnue par le Parlement britannique et par le Parlement gallois. Enseignement obligatoire. Le nombre de locuteurs est de nouveau en hausse depuis les années 90.

 

galice1

GALICIA / GALIZIA / GALICE

POPULATION : 2 766 000 hab.
SUPERFICIE : 29 540 km2
DENSITÉ : 93 hab/km2
CAPITALE : ST-JACQUES DE COMPOSTELLE (95 000 hab.)
PRINCIPALES VILLES : La Corogne (1 100 000 hab.), Vigo (410 000 hab.)
STATUT : région autonome

PIB (milliards d'euros) : 56,4
PIB/hab (euros) : 20 390
Chômage : 20.2 % (3e trimestre 2013, 12 % en 2006)

Langue celtique : aucune
% de celtophones : 0 %
Statut de la langue : aucune langue celtique n'est parlée. En revanche, le galicien (langue romane) est parlé par la majorité de la population et est proche du Castillan. La Galice doit son appartenance (certes discutée) aux pays celtiques du fait de son peuplement celtibère.

drapeau cornouailles

CORNWALL / KERNOW / CORNOUAILLES

POPULATION : 513 000 hab.
SUPERFICIE : 3 500 km2
DENSITÉ : 144 hab/km2
CAPITALE : TRURO (20 000 hab.)
STATUT : aucun statut, comté d'Angleterre

PIB (milliards d'euros) : 10 (estimation 2012)
PIB/hab (euros) : environ 20 000 (estimation 2012, 71.9% de la moyenne des régions eurostat)
Chômage : environ 7 % (estimation 2012 - 4,8 % en 2006).

Langue celtique : cornique (kernewek)
% de celtophones : 0,1 % (environ 400 locuteurs)
Statut de la langue : le cornique n'est pas reconnu. Cette langue celtique, proche du breton, s'est éteinte au XIXe siècle. Elle est toutefois réintroduite depuis quelques années dans une douzaine d'écoles bilingues.

man1

ISLE OF MAN / ELLAN VANNIN / ILE DE MAN

POPULATION : 81 000 hab.
SUPERFICIE : 572 km2
DENSITÉ : 142 hab/km2
CAPITALE : DOUGLAS (35 000 hab.)
STATUT : province autonome

PIB (milliards d'euros) : 3,4
PIB/hab (euros) : environ 42 500 (22 300 en 2006)
Chômage : 2 % (0,6 % en 2006)

Langue celtique : mannois (manx)
% de celtophones : 0,5 %
Statut de la langue : le manx est depuis peu reconnu. Cette langue celtique proche du Gaélique d'Ecosse est enseigné dans quelques écoles bilingues.